Ceci est un avertissement:

En raison de la grève du personnel syndiqué de la Bibliothèque de Québec, la Maison de la littérature est actuellement fermée, incluant la chute à documents.

La  programmation de la scène littéraire est maintenue. La Maison ouvrira 45 minutes avant chaque activité. 

Pour plus d’information : www.bibliothequedequebec.qc.ca

Pratiques et usages de l'autothéorie au Québec

Jeudi 23 mai 2024

  • 9h00
  • Scène littéraire, Maison de la littérature

Vendredi 24 mai 2024

  • 9h00
  • Scène littéraire, Maison de la littérature

Du 23 au 24 mai 2024

Pratiques et usages de l'autothéorie au Québec

Gratuit

Le colloque Pratiques et usages de l’autothéorie au Québec, organisé par Nicholas Dawson, Andréane Frenette-Vallières, Catherine Mercier, Michaël Trahan et Karianne Trudeau Beaunoyer vise à étudier l’essor actuel des approches autothéoriques de la littérature. Il se déploie les 23 et 24 mai 2024.

Conférence d'ouverture (9h30)
« Autotheoryfictions », (en anglais) présentée par Lauren Fournier

Première série de communications (11h00) : Miroirs de l’autothéorie présidée par Salomé Landry
« Les savoirs traversés : Derrida, Haraway et l’autothéorie », par Léonore Brassard (Université Paris 8)
« De la toxicomanie littéraire au virus du langage : Preciado ou l’autothéorie comme éthique posthumaine », par Louis-Thomas Leguerrier (Université de Montréal)

Deuxième série de communications (13h30) : Expériences de la vie familiale présidée par Ève Nadeau
« Ni fuite ni vengeance : pour une circulation intergénérationnelle des connaissances », Stéphanie Roussel (Université Laval)
« Antifiction de la petite enfance : l’archive & le problème de la honte qui vient avec le temps qui passe », par Michaël Trahan (Université Laval)
« Mère malade, fille manquée : une autothéorie », par Pascale Millot (Université de Montréal)

Troisième et dernière série de communications (15h15) : Filiations et héritages féministes présidée par Mylène Bédard
« Comment édifier une autosociothéorie féministe », par Karine Rosso (Université du Québec à Montréal)
« A/maternité d’un genre: lecture intime de L’amèr ou le chapitre effrité de Nicole Brossard », par Nelly Desmarais (Université du Québec à Montréal)

Cette activité est faite pour vous si vous êtes de la Maison bibliophile; découvrez votre profil ici!

Jeudi 23 mai 2024

  • 9h00
  • Scène littéraire, Maison de la littérature

Vendredi 24 mai 2024

  • 9h00
  • Scène littéraire, Maison de la littérature

Partenaire(s)

À découvrir également

Suggestions du Salon