Retour à la programmation

Jeudi 10 mai 2018

Spectacles et événements

Partout dans la Maison


20 h 00
Gratuit
Accès Libre
RELIURES : lancement avec les Jeunes programmatrices

Il s’agissait de repenser les rencontres littéraires. Comment s’inspirer des face à face avec des auteur-e-s phares, des voix singulières ou des mots insensés et tout aussi puissants?

 

En lançant le concours d’écriture RELIURES, nous (les Jeunes programmatrices 2017-2018) souhaitions déboulonner les mythes associés à la solitude de l’écrivain et à celle du lecteur. Nous avons donc proposé aux auteur-e-s de la relève de la ville de Québec de dialoguer avec quatre auteur-e-s nous ayant marquées, prenant comme point de départ les quatre citations suivantes :

 

Le choix de Raphaëlle Vézina : « Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d’être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller. »

Jack Kerouac (Sur la route, Gallimard, 1957; On the road, Vicking Press, 1957)

 

Le choix d’Aude Meunier-Rochon : « Je n’avais pourtant fait que jouer, comme [maman] me l’avait enseigné, comme mémère aussi un jour avait joué avec moi…comme nous jouons tous peut-être, les uns avec les autres, à travers la vie, à tâcher de nous rencontrer. »

Gabrielle Roy (La route d’Altamont, HMH, 1966)

 

Le choix de Madeleine Têtu : « Les autres, c’est loin. Les autres, ça se sauve, comme les papillons. Un papillon, c’est loin, loin comme le firmament, même quand on le tient dans sa main. »  

Réjean Ducharme (L’avalée des avalés, Gallimard, 1966)

 

Le choix de Roxane Azzaria : « Nous aurons tous les droits; même celui de nous oublier. Nous ne nous désapprendrons jamais. »

Geneviève Desrosiers (Nombreux seront nos ennemis, L’oie de Cravan, 1999)

 

Deux marraines et deux parrains ont ensuite été associés au concours. Il s’agit d’Isabelle Duval (poésie et récit), de Valérie Forgues (poésie et roman), de Simon-Pierre Beaudet (essai) et de Maxime Beauregard-Martin (théâtre). Nous leur avons demandé de créer un texte inédit en réponse à l’un des textes gagnants. Puis, nous avons à notre tour répondu aux textes des parrains et marraines. Au total, ce sont douze textes, divisés en quatre petites chaînes de rencontres, que la revue en ligne le Crachoir de Flaubert publiera sous forme de dossier.

 

Le dévoilement des textes gagnants aura lieu lors de la soirée du lancement, le jeudi 10 mai à 20 h, à la Maison de la littérature. Les lecteurs et les lectrices pourront alors interagir avec les textes, qui seront présentés par les lauréats, les parrains et les marraines et nous-mêmes, les Jeunes programmatrices.

 

Au plaisir de vous rencontrer!

 

Les Jeunes programmatrices 2017-2018

Roxane Azzaria, Aude Meunier-Rochon, Madeleine Têtu et Raphaëlle Vézina

 

En collaboration avec la revue électronique en ligne Le Crachoir de Flaubert