Retour à la programmation

Mercredi 16 mai 2018

Rencontres et conférences

Scène littéraire


20 h 00
Gratuit
Accès Libre
Premier roman : la grande tournée des lauréats – Élie Maure à Québec

Après avoir lu dix premiers romans français et dix premiers romans québécois, les lecteurs des Rendez-vous du premier roman ont élu leurs favoris : Le cœur de Berlin d’Élie Maure (Les Allusifs) a été élu meilleur premier roman québécois et Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L’Iconoclaste) meilleur premier roman français.

 

Rencontrez la lauréate québécoise Élie Maure, auteure du roman Le cœur de Berlin (Les Allusifs) à l’occasion de son passage dans la capitale.

 

La lauréate

 

Née à Montréal, Élie Maure a vécu son enfance à Alger. Après des études en philosophie, en histoire de l’art et en arts visuels, elle a travaillé dans le milieu de la recherche universitaire. Elle partage désormais son temps entre l’écriture, la pratique des arts d’impression et la réalisation de livres d’artistes. Son deuxième roman, Agathe, paraîtra à l’automne 2018 aux Allusifs.

 

À propos des Rendez-vous du premier roman

 

En 2013, grâce à l’impulsion du Festival du premier roman de Chambéry, des clubs de lecture québécois dédiés aux premiers romans ont vu le jour dans une dynamique franco-québécoise. Depuis, l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) coordonne avec Chambéry cette dynamique baptisée les Rendez-vous du premier roman. Cette année, 120 lecteurs réunis dans 11 clubs à Montréal, Québec, Mont-Joli, Sherbrooke, Laval, Sainte-Julie et Shawinigan ont lu, discuté, débattu puis voté pour leurs romans favoris. Le Festival Metropolis bleu a accueilli avec enthousiasme ce projet depuis ses débuts. Les clubs bénéficient aujourd’hui d’une belle vitrine et attirent un public grandissant

 

Pour en savoir plus sur les Rendez-vous du premier roman, cliquez ici et ici.

 

Cet événement est rendu possible grâce à l’UNEQ, la Fondation Lire pour réussir, Lectures plurielles, le gouvernement du Québec, la Maison de la littérature, l’Association des libraires du Québec et l’Association nationale des éditeurs de livres

 

    

 

Crédit photo : Claude Martel