Retour à la programmation

Mercredi 23 novembre

Rencontres et conférences

Scène littéraire


20 h 00
10 $
Achetez
418 641-6797
Les livres ou la vie : David Desjardins reçoit Philippe Ducros

David Desjardins, fervent lecteur, reçoit Philippe Ducros, dramaturge et metteur en scène, la veille de la présentation de La cartomancie du territoire (Atelier 10, 2016) sur la scène littéraire de la Maison.

 

Cette rencontre du tac au tac lance la deuxième saison de la série Les livres ou la vie, qui donne la parole à des écrivains sur des enjeux de société.

 

Envoyez vos questions pour Philippe Ducros à info@maisondelalitterature.qc.ca, et elles pourraient bien se retrouver dans le questionnaire Desjardins!

 

Biographie


Philippe Ducros est auteur et metteur en scène.


Autodidacte, sa démarche reste ancrée dans ses errances aux quatre coins du monde.


À la suite d’une résidence en Syrie avec Écritures Vagabondes, il écrit L’affiche, sur l’occupation de la Palestine, qu’il a visitée à trois reprises. En 2011, il écrit La porte du non-retour sur le rôle des minières canadiennes dans le conflit en République démocratique du Congo qui a fait des millions de morts. La porte du non-retour a été présentée au Québec, au Canada et en Europe, en plus d’être de la programmation officielle du Festival d'Avignon de 2013. Ce projet tourne toujours.


En 2012, il s’associe à Orange noyée et met en scène avec Mani Soleymanlou Lapin blanc, Lapin rouge, pièce de l’auteur Iranien Nassim Soleimanpour. À travers le parcours de cet artiste absent, c’est la situation même des Iraniens qui est évoquée.


En 2014, il écrit et met en scène Eden Motel, œuvre qui donnera également lieu à la sortie d’un roman en 2016.


En 2015, il adapte sur scène le roman Samantha à Kinshasa de Marie-Louise Bibish Mumbu. À mi-chemin entre une bouffe entre amis et une discussion géopolitique, cette visite guidée des souvenirs du personnage est interrompue par des échanges décontractés entre l’auteur et le metteur en scène, sur les réalités du Congo, sur ses enjeux et ses liens avec le Canada. Ce projet tourne toujours également.


Il est directeur artistique des Productions Hôtel-Motel et a été directeur artistique du théâtre Espace Libre de 2010 à 2014.

 

 

crédit : David Ospina