Retour à la programmation

Dimanche 15 septembre 2019

Spectacles et événements

Scène littéraire


14 h 00
Gratuit
Réservez
par courriel
La dictée de la rentrée

Pour une troisième année, la Maison de la littérature organise La dictée de la rentrée! Cent un participantes et participants auront la chance de mesurer leur maîtrise de la langue de Miron avec une dictée créée spécialement pour l’occasion par l’autrice de Québec Marie-Renée Lavoie. La lauréate ou le lauréat recevra un prix à la hauteur de l’effort fourni, soit un billet d’avion aller-retour pour Paris, offert en collaboration avec Voyages Plein Soleil! Les quatre finalistes recevront des coffrets de livres et d'ouvrages de référence.


Cette année, afin de célébrer la langue québécoise, le texte de la dictée s'inspirera d'expressions et de mots bien de chez nous. Parlures et régionalismes sont donc au rendez-vous!


Pendant la période de correction, les participantes et les participants seront invité.e.s à assister à une lecture par Marie-Renée Lavoie d’extraits choisis de son œuvre, accompagnée en musique par Andrée Bilodeau et Frédérick Desroches.


Inscription

Pour participer, il faut s’inscrire par courriel à compter du jeudi 22 août 2019 à 10 h, à l'adresse info@maisondelalitterature.qc.ca en répondant à la question suivante (80 mots maximum) : Selon vous, qui est l'autrice québécoise ou l'auteur québécois qui rend le mieux hommage à la langue française, et pourquoi? . Aucune inscription par téléphone ou en personne ne sera acceptée. Seules les cent une premières personnes inscrites pourront participer officiellement à la dictée et prétendre au grand prix. Il sera également possible de participer de façon non officielle à l’activité par le biais des réseaux sociaux.

Note : Il faut avoir 18 ans au 30 juin 2019 pour prétendre au grand prix. Une personne ayant été déjà remporté le 1er prix de La dictée de la rentrée ne peut participer aux éditions suivantes.


Marie-Renée Lavoie compte à son actif une quinzaine de livres, autant pour adulte que pour la jeunesse. Son premier roman, La petite et le vieux, s’est démarqué par sa capacité à faire chatoyer le quotidien. Le syndrome de la vis et Autopsie d’une femme plate viennent confirmer son talent littéraire. Traduite dans plusieurs pays, l’auteure et enseignante de littérature démontre avec brio combien l’intime est universel. Les chars meurent aussi est son roman pour adulte le plus récent.


Règlement

 

CORRIGÉ

 

Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec.

 

 

    

 

 

Photo : Hélène Bouffard