Retour sur la page blogues

Revue de presse du 30 novembre 2017

Le Devoir

Cahier « Lire »

25 et 26 novembre 2017

La section « Lire » du Devoir présente en ouverture un article de Fabien Deglise sur Même Dieu ne veut pas s’en mêler d’Annick Kayitesi-Jozan dans lequel la survivante du génocide rwandais retrace le fil de son histoire. Louis Hamelin propose ensuite une chronique sur l’Afrique et le roman Danser dans la poussière de Thomas H. Cook. L’intérêt du livre est « plus anthropologique que littéraire », écrit-il.

 

On retrouve une entrevue de Dominic Tardif avec Serge Bouchard au sujet de son dernier livre Le peuple rieur, un essai que l’auteur décrit « comme une lettre d’amour » envers les Innus. S’ensuivent plusieurs critiques de récentes parutions. Ligne brisée de Katherena Vermette obtient trois étoiles alors que L’heure mauve de Michèle Ouimet et Ör d’Auður Ava Ólafsdóttir obtiennent trois étoiles et demie.

 

Michel Lapierre nous parle de L’autre 150e, un livre rassemblant des textes sur le « caractère antidémocratique de la Confédération ». Louis Cornellier publie une chronique sur l’essai Un pays en commun d’Éric Martin qui aborde l’idée d’un souverainisme de gauche.

 

La dernière page du cahier présente une entrevue de Christian Desmeules avec Jake Adelstein, un reporter qui a passé 20 ans à couvrir le crime organisé au Japon, et dont le livre Le dernier des yakuzas a récemment été publié en français.

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez