Retour sur la page blogues

Québec, Ville de littérature UNESCO

Quelques jours à peine après que nous avons consacré notre festival annuel au thème Écrire Québec, voilà que Québec était désignée, à la fin octobre, « Ville de littérature UNESCO ». Une telle coïncidence ne s'invente pas : Québec est résolument une ville littéraire.

 

Cette désignation est d'autant plus stimulante que nous devenons la première ville francophone parmi un groupe de 28 villes réparties dans 23 pays de 6 continents. On y parle et écrit dans près de 20 langues différentes. C'est comme si, d'un seul coup, un immense terrain de jeu venait de s'ouvrir devant nous. Nouveaux projets de création littéraire, rayonnement international, échanges avec des villes du réseau, ouverture sur d'autres littératures par le biais de la traduction… Les perspectives qui s'ouvrent, pour les années à venir, sont prometteuses.

 

Au Canada, Montréal (design, depuis 2006) et Toronto (arts numériques, depuis 2017) sont aussi des villes créatives. Comme Québec, elles croient que la créativité est un facteur clé du développement urbain durable. Le réseau des villes créatives compte maintenant 180 villes de 72 pays. Elles visent ensemble un objectif commun : placer la créativité et les industries culturelles au cœur de leur plan de développement.

 

Cette désignation et sa mise en œuvre sont portées par la Ville de Québec, avec qui L'Institut Canadien de Québec et la Maison de la littérature entendent bien collaborer pour donner corps à cette riche opportunité. 

 

Bernard Gilbert

Directeur

Maison de la littérature

Retour sur la page blogues

On vous invite à commenter cet article sur notre page Facebook

Commentez