De nombreux ajouts à la programmation de la Maison de la littérature!

Signe que le printemps approche, le monde littéraire est en effervescence. La Maison de la littérature se veut un espace de parole, d’écriture, de création et de diffusion, et c’est dans cet esprit d’ouverture que l’équipe saisit les opportunités qui surgissent. Ainsi, en mars, le public est convié à dix nouveaux rendez-vous! La rencontre avec Salah El Khalfa Beddiari, Aziz Farès et Djemila Benhabib aura lieu le mercredi 3 mai prochain.

 

LES SPECTACLES

La série Amuse-bouches, dégustation littéraire qui ouvre l’appétit des lecteurs!

10 MARS à 12 h, gratuit, apportez votre lunch

11 MARS à 11 h, gratuit, café et viennoiseries sur place

La comédienne Marianne Marceau et le musicien Frédéric Brunet accueillent les amoureux des mots et leur servent des pages savoureuses de la littérature d’ici.

 

Fuites - Les pipelines se couchent à l’Est–Sortie de résidence, 10 MARS à 20 h, gratuit

Deux Québécois, Louis-Karl Picard-Sioui et Hélène Matte, travailleront avec deux Acadiens, Jonathan Roy et Dominic Langlois, autour de la question du pipeline : ses promesses et ses risques. Projet présenté en collaboration avec le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes et le Festival acadien de poésie.

 

Brunch littéraire–12 MARS à 11 h (15 $, gratuit pour les 12 ans et moins)
Lecture d’extraits, anecdotes, parcours artistiques, réflexions sur l’écriture ou les œuvres qui ont remporté un prestigieux Prix littéraire du Gouverneur général 2016. En présence de Normand de Bellefeuille, Catherine Ego, François Gilbert, Stéphanie Lapointe, Rogé et Roland Viau. Brunch-spectacle présenté en collaboration avec le Conseil des arts du Canada.

 

Le dire de Di – 24 MARS à 20 h (25 $ / régulier, 23 $ / abonnés BDQ et 20 $ / 35 ans et moins)

Dans cette « pièce pour une femme seule », Céline Bonnier donne vie à un fascinant personnage de femme-enfant. Di est la benjamine d’une famille qui s’égaille dans la vastitude du monde alors qu’elle habite encore la trop grande maison familiale perdue entre les champs, les forêts et la grand-route. Elle y vit avec sa mère, son papa et le deuxième mari de sa mère. Ce fragile et merveilleux équilibre sera violemment rompu par l’arrivée de Peggy Bellatus et de ses effrayantes machines minières, qui bouleversent la terre, les désirs et les secrets.

Avec Le dire de Di, l’auteur franco-ontarien Michel Ouellette poursuit son exploration du théâtre poétique, ludique, dont les personnages sont composés comme des poèmes, s’exprimant dans une langue bigarrée et joueuse, pleine de trous et de rebonds. Spectacle présenté en collaboration avec le Centre national des Arts.


Passez à l’Ouest
– 25 MARS à 20 h (15 $ / régulier, 13 $ / abonnés BDQ et 12 $/ 35 ans et moins)

Pour lancer le Festival de contes et menteries, une soirée de contes du Far West, de musique country-folk et bluegrass avec Tze Texas Redmecs et Yolaine. Spectacle présenté en collaboration avec Les Ami.e.s Imaginaires.

  

Lueurs– 29 MARS à 20 h (18 $ / régulier , 16 $ / abonnés BDQ et 15 $/ 35 ans et moins)

Lors de cette soirée de contes à la chandelle, des conteurs inviteront les spectateurs à se tirer une bûche près d’une flambée. Avec Véronique Béchard, Bernard Crustin, David Hickey, Yoda Lefebvre, Alexis Roy et Lyse Trottier. Spectacle présenté en collaboration avec Les Ami.e.s Imaginaires.

 

LES RENCONTRES

Y'a de quoi lire! − 9 MARS à 19 h, gratuit

Table ronde avec les finalistes du Prix littéraire des collégiens 2017 : Fanny Britt, Christian Guay-Poliquin, Serge Lamothe, Chloé Savoie-Bernard et David Turgeon.

 

Les grandes rencontres de L’Institut– 19 MARS à 14 h, gratuit

Entretien avec l’Islandaise Audur Ava Olafsdottir, auteure de Rosa Candida.

Il sera, entre autres, question de son parcours et de sa vision de la littérature nordique.

 

Les Rendez-vous vidéo-poésie en tournée– 26 MARS à 13 h 30, gratuit

Projection des dix vidéo-poèmes sélectionnés pour la compétition des Rendez-vous vidéo-poésie 2016 (une initiative de la Maison de la poésie de Montréal), en présence de Jonathan Lamy et de Hélène Matte.

Évènement suivi de la projection du film La société des poètes disparus (1989) du réalisateur Peter Weir.Jason Béliveau (Antitube) commentera le long-métrage.

 

Rencontre avec les auteurs Salah El Khalfa Beddiari, Aziz Farès et Djemila Benhabib – 3 MAI à 20 h, gratuit

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme d’accueil de M. Beddiari, qui est à la Maison pour la résidence Exil et liberté, offerte en collaboration avec le Centre québécois du P.E.N International. Rappelons que la Maison de la littérature a ouvert ses portes, en 2015, en accueillant le 81e congrès de PEN International portant sur la liberté d’expression.

« Nous n’avons jamais douté que le sujet de cette rencontre, initialement prévue le 12 février, soit pertinent et nécessaire. Nous voulons entendre ces écrivains parler de la présence arabe à Québec et au Québec, de la littérature en lien avec la condition des migrants et de la relation entre les écrivains arabes et l’islam. » 

Bernard Gilbert, directeur de la Maison de la littérature et du festival Québec en toutes lettres

 

Activités à venir (déjà annoncées en janvier)

 

SPECTACLES

  • Du livre à la scène : quatre livres, quatre auteurs, quatre spectacles

o    Les régionalismes selon Fabien Cloutier - chroniques d’humeur illustrées– 1er et 2 MARS à 20 h (complet)

L’auteur Fabien Cloutier interprétera ses régionalismes créés pour l’émission Plus on est de fous, plus on lit! accompagné des auteurs BD de La shop à bulles, Djief, Paul Bordeleau et Richard Vallerand.

 

o    La vie littéraire − 16 et 17 MARS à 20 h (25 $ / régulier, 23 $ / abonnés BDQ et 20 $/ 35 ans et moins)

Seul dans l’arène, Mathieu Arsenault performe un monologue ininterrompu, il critique l'industrie culturelle, confronte le public à ses habitudes de consommation mais dévoile aussi l'inquiétude qui se trouve derrière notre époque, celle d'être oublié, effacé. Une production de Rhizome en coproduction avec le Théâtre Blanc et la Maison de la littérature.

 

o    La vie habitable – 11 et 12 MAI à 20 h (25 $ / régulier, 23 $ / abonnés BDQ et 20 $/ 35 ans et moins))

Avec son complice Frédéric Blanchette, l’auteure Véronique Côté revisite son texte dans la chaleur d’une rencontre autour des mots. L’urgence… au présent.

 

o    Nirliit– 20 MAI à 20 h (18 $ / régulier, 16 $ / abonnés BDQ et 15 $/ 35 ans et moins)

L’auteure Juliana Léveillé-Trudel, accompagnée de deux chanteuses de gorge inuites et d’un musicien, partage ce récit d’amour et d’amitié, beau et rude comme la toundra.

 

  • Gargariser −22 AVRIL à 20 h (18 $ / régulier, 16 $ / abonnés BDQ et 15 $/ 35 ans et moins)

Gargariser cherche à défriper avec humour le lyrisme poétique traditionnel. À la suite d’une carte blanche offerte par l’Off-festival de poésie de Trois-Rivières en 2015, Jérémie Francoeur réunit sur scène des comédiens s’amusant avec un collage de textes de poètes contemporains. Déjanté!

 

  • Le chemin qui marche−29 AVRIL à 20 h (18 $ / régulier, 16 $ / abonnés BDQ et 15 $/ 35 ans et moins)

Une croisière littéraire sur le fleuve Saint-Laurent. Des textes de Dany Laferrière, Nicole Brossard et plusieurs autres seront lus par Lise Gauvin et Pascale Montpetit.

 

LES SOIRÉES DE CONTE

Présentée en collaboration avec Les Ami.e.s Imaginaires, la série C’est ben pour dire! propose un mélange de contes et de parcours d’artistes et d’artisans. (15 $ / régulier, 13 $ / abonnés BDQ et 12 $/ 35 ans et moins)

  • En bois d’Olivier, par Olivier Turcotte− 14 MARS à 20 h

 

  • Traditions orales des Premières Nations, d’hier à aujourd’hui, par Patrick Courtois− 11 AVRIL à 20 h

 

  • Le banc de quêteux, par Patrick Dubois− 9 MAI à 20 h (complet)

 

AUTRES ÉVÉNEMENTS

 

  • Les expositions Navire général de Myriam Lambert (jusqu’au 26 février, en collaboration avec le Mois Multi) et dès le 7 mars, Micro ouvert d’Anthony Charbonneau Grenier. Gratuit

 

  • Se poursuivent aussi le club de lecture 4 x 4 BD et le LaB Dessiné, présenté en collaboration avec Parenthèses 9, le jeu-questionnaire 30 arpents de pièges,préparé avec Les Libraires, et les soirées Slam de poésie, en collaboration avec le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP). 

 

Pour connaître les détails, le public est invité à visiter le site maisondelalitterature.qc.ca, à suivre la page Facebook et à s’inscrire à l’infolettre. Pour achats et réservations : 418 641-6797 ou maisondelalitterature.qc.ca.

 

La Maison de la littérature

Composante majeure de la Bibliothèque de Québec, la Maison de la littérature est un concept unique en Amérique du Nord : un lieu de création, d’animation et de diffusion voué à la littérature et à l’écriture. La Maison de la littérature est un espace de rencontre entre les citoyens, les écrivains et les créateurs en arts littéraires. Elle est issue d’un partenariat entre la Ville de Québec et L’Institut Canadien de Québec qui la gère.

 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter! #littératureQc