Résidences

Organismes associés et auteurs en résidence

La Maison de la littérature accueille des organismes littéraires associés à la programmation :

  • La shop à bulles est l’atelier de Djief, Mikaël, Richard Vallerand et Paul Bordeleau, auteurs de BD.

  • Fondé en 2000, Rhizome met en scène des écrivains dans une démarche interdisciplinaire de création, dont le cœur est littéraire.

  • La Promenade des écrivains offre chaque été des circuits pour partir à la découverte du patrimoine littéraire de Québec.

  • Les Ami.e.s Imaginaires est un diffuseur de contes, de légendes et de menteries. Il œuvre à la préservation et au renouvellement du patrimoine conté ainsi qu’à la promotion de sa diversité. 

 

La Maison a aussi une résidence d’écrivains, qui permet d’accueillir à Québec des auteurs d’ici et d’ailleurs, et de mettre en place des programmes d’échange d’auteurs avec diverses régions francophones, contribuant ainsi au rayonnement international de la ville de Québec.

Les principaux programmes de résidence sont :

  • Résidence d’écriture Québec-Paris 

  • Résidence de création Québec-Bordeaux

  • Résidence d’écrivains en collaboration avec le Centre québécois de P.E.N. international

  • Résidence d’écriture pour la relève

  • Auteurs québécois et étrangers invités par des organismes du milieu théâtral et littéraire de Québec

 

Pendant sa résidence à Québec, l’écrivain peut faire une tournée du réseau de la Bibliothèque de Québec, participer à des activités littéraires, offrir des ateliers d’écriture ou une classe de maître, entrer en contact avec des acteurs de la vie littéraire de la capitale et, bien sûr, écrire!

Salah El Khalfa Beddiari

Résidence Exil et liberté : Du 8 décembre 2016 au 28 février 2017 à la Maison de la littérature : 

Avant de devenir poète et écrivain, Salah El Khalfa Beddiari est professeur de sciences en Algérie, son pays d’origine. Sa prise de parole et son militantisme le forcent à s’exiler à Montréal, où il est établi depuis 1995.  Très engagé dans la lutte contre la discrimination et militant pour la liberté d’expression et de création, Beddiari crée des organismes et des festivals pour promouvoir la littérature, les arts et le cinéma, notamment Poètes et écrivains arabes pour la paix et la démocratie et le Festival du monde arabe. Salah El Khalfa Beddiari publie les recueils de poésie La mémoire du soleil et Chant d’amour pour l’été aux Éditions de l’Hexagone et le roman Le joueur chez Beroaf. Outre son métier d’écrivain, Beddiari est éditeur chez Beroaf, une maison d’édition spécialisée dans la littérature migrante et immigrante. Durant sa résidence d’écriture, Salah El Khalfa Beddiari travaillera sur le roman Béatrice, qui interroge les états équivoques de l’intégration d’un citoyen néo-québécois d’origine arabe et de confession musulmane.